L'Art de la pêche
Le forum est en lecture libre,
un grand nombre de personnes partagent leur savoir sur ce site. Vous en profitez peut être?
Alors, pourquoi ne pas venir les remercier et en faire de même en devenant un Artpêchois. Pour cela rien de plus simple inscrivez vous.


Le forum d'entraide, de conseils et d'astuces sur l'art de la pêche.
 
AccueilS'enregistrerConnexionRecherchersite

Partagez
 

 Les épaves des récifs artificiels

Aller en bas 
AuteurMessage
kim du 22


kim du 22


Les épaves des récifs artificiels Empty
MessageSujet: Les épaves des récifs artificiels   Les épaves des récifs artificiels EmptyLun 11 Oct 2010, 01:55

Bonjour à vous Wink :flower:
Nous sommes le 11 10 2010


.Les épaves artificiels.

Les épaves englouties, qui reposent à faible ou moyenne profondeur, retrouvent une seconde vie au fond de l'océan.
Se couvrant peu à peu d'éponges, de coraux, de gorgones et de versmarins, leurs formes s'estompent. Lentement les carcasses démantelées
se transforment en récif artificiels, créant de nouvelles oasis sous-marines.

.Les premiers envahisseurs.

Dès que la tumulte s'apaise, les premiers curieux approchent pourinspecter cette chose étrange venue de la surface. Mérous, barracudas,
poissons récifaux multicolores... les plus audacieux survolent l'épaveen quête d'une faille ou d'un trou à investir. Pieuvres et groscrustacés
arrivent ensuite, espérant, eux aussi trouver un abri. La crise du logement est toujours aiguë sous la mer !
Pénétrant par les hublots ou par les portes, tous explorent ce nouveauterritoire qui offre une multitude de cachettes. Et les premiers arrivés
sont toujours les mieux servis.

Une aubaine pour la faune fixée.

Pour les animaux qui vivent fixés à un support rigide, une épave estune véritable aubaine. Cependant, la colonisation par ces organismesest très lente. Coraux, gorgones, anémones, éponges et vers marins ontun signe de vie complexe.
Au sortir de l'oeuf, leur petite larve dérive avec le courant jusqu'àce qu'elle trouve un endroit ou s'accrocher. Là, elle s'installe et semétamorphose. Il faudra donc au moins un an avant d'apercevoir lespremières traces de vie fixée. La croissance des coraux étant dequelques millimètres à deux centimètres maximum par an. L'épave ne setransformera réellement en récif qu'au bout de plusieurs années.
Elle finira par disparaître totalement sous son manteau vivant, ne laissant qu'un vague souvenir de sa silhouette initiale.

Un rôle écologique important.

La capacité des épaves à concentrer la vie est connue depuis longtemps.En immergeant divers objets on peut repeupler des zones pauvres en vie.
En Méditerranée, on dépose des briques creuses sur des fonds sableuxdéserts. En quelques mois, ces lieux redeviennent poissonneux, et denombreux coquillages et crustacés s'y installent. On a baptisé cesstructures artificiels des "HLM à poissons" ! Divers projets semblablessont envisagés par le monde. Des bateaux hors d'usage sont aussivolontairement coulés.
Mais cette technique nécessite de prendre certaines précautions.L'épave ne doit présenter aucun risque de pollution pour le milieumarin:
avant d'être immergée, elle est nettoyée et débarrassée des peintures et autres produits toxiques.

Observez les épaves pour étudier les récifs.

Pas facile d'étudier les récifs coralliens, car leur croissance est très lente et variable selon les espèces.
Pour les scientifiques, les épaves représentent de véritableslaboratoires d'observation. En effet lorsque la date du naufrage estconnue avec précision, il est possible de déterminer l'âge de chaquecolonie corallienne qui s'y est installée. En mesurant la taille descoraux et des gorgones on évolue leur vitesse de croissance. De plus,en comptabilisant le nombre d'espèces différentes sur un mètre carréd'épave, par exemple, on peut comprendre comment se constitue unecommunauté corallienne.

Le saviez-vous

Un bateau de guerre russe sous l'eau.

Un destroyer russe, qui n'avait jamais servi , a été acheté par lesîles Cayman dans les Caraïbes et volontairement coulé près des côtes.
A la fois attraction touristique et récif artificiel, cette épaveattire les plongeurs- des centaines de milliers visitent ces îleschaque année_, ce qui soulage le récif corallien surfréquenté.

voilà, kim
Revenir en haut Aller en bas
Le Grand blanc


Le Grand blanc


Les épaves des récifs artificiels Empty
MessageSujet: Re: Les épaves des récifs artificiels   Les épaves des récifs artificiels EmptyLun 11 Oct 2010, 20:44

Un récit très captivant, perso j'adore ...

Merci kim Wink

_________________


Nous avons 15135 Artpêchois | 575102 messages | 37503 sujets et rochejc2 est le dernier inscrit sur ADLP
Revenir en haut Aller en bas
https://art-de-la-peche.1fr1.net/
papycarpiste


papycarpiste


Les épaves des récifs artificiels Empty
MessageSujet: Re: Les épaves des récifs artificiels   Les épaves des récifs artificiels EmptyMer 13 Oct 2010, 00:59

:tbr: bravo A+
Revenir en haut Aller en bas
http://les-amis-du-train.e-monsite.com/
Contenu sponsorisé




Les épaves des récifs artificiels Empty
MessageSujet: Re: Les épaves des récifs artificiels   Les épaves des récifs artificiels Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Les épaves des récifs artificiels
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» esche artificielle: faux asticot
» un lien vers des épaves...
» " Les poissons "Nokill" survivent-ils ?? "
» CALENDRIER AFCPL 2012
» [Comtes Vampires] Premières impressions.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Art de la pêche :: Couleurs et Lettres :: Du coté des mots :: Bibliothèque-
Sauter vers: